Maryse Condé

Gérard Gavarry. Photo D.R.

Maryse Condé, de son nom de jeune fille Maryse Boucolon, est née le 11 février 1934 à Pointe-à-Pitre, Guadeloupe. Sa famille appartient à l’embryon de la petite-bourgeoisie noire, sa mère étant la première institutrice de sa génération et son père ayant créé avec des amis La Caisse Coopérative des Prêts destinés à venir en aide aux fonctionnaires.
Élève brillante, elle est sélectionnée par le Conseil Général pour étudier  en classe d’hypokhâgne au lycée Fénelon de Paris. C’est là, grâce à une amie de classe, qu’elle découvre le colonialisme et l’origine africaine dont ses parents ne lui avaient jamais parlé. En conséquence elle épouse un Guinéen, l’acteur Mamadou Condé, et part avec lui en Afrique. Le mariage ne tiendra pas, mais elle demeure dix ans en Afrique de l’Ouest – Ghana, Sénégal, Côte d’Ivoire. C’est avec son deuxième mari, l’anglais Richard Philcox, qu’elle va découvrir l’Amérique où elle enseignera de longues années. Elle crée le Centre des Etudes Francophones à l’université de Columbia à New York. C’est là qu’elle écrit de nombreux romans et des livres pour enfants ainsi qu’une œuvre théorique traitant les problèmes de couleur et de genre.
Son œuvre ne tarde pas à être connue et largement traduite. Citons entre autres : Ségou (1984), Moi Tituba sorcière noire de Salem (1986), Traversée de la mangrove (1989), Désirada (1997) qui a obtenu le prix Carbet de la Caraïbe, Le Cœur à rire et à pleurer (1999), Victoire, les Saveurs et les Mots (2006) et le dernier Le Fabuleux et Triste Destin d’Ivan et Ivana (2017). En 2018, elle reçoit le prix de la Nouvelle Académie, connu comme Le Prix Nobel alternatif. En 2020 elle est décorée par le président de la République du Grand Croix de l’Ordre national du Mérite.

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Maryse Condé au 38e Marché…

Jeudi 22 octobre 2020 / 20 h 30 / Périphérie #18

Samedi 24 octobre 2020 / 19 h / Marché de la Poésie