Fábio Godinho

Fábio Godinho. Photo D.R.

Acteur, metteur en scène et auteur, Fábio Godinho développe différentes activités autour du corps et de l’écriture. Résidant en 2006 à Paris, il poursuit des études de théâtre et développe en parallèle de sa pratique scénique une recherche à la Sorbonne Nouvelle en Études théâtrales sur le Jeu et le non-jeu dans le théâtre flamand. Il suit des stages avec Ahmed Madani, Jan Fabre, Fausto Paravidino. En 2009, il présente au Festival d’Avignon Le privilège des chemins de Fernando Pessoa avec sa compagnie, Compagnie Tdp.  En 2013, il est finaliste du prix Théâtre 13 / Jeunes Metteurs en scène avec Hôtel Palestine de Falk Richter. En 2014, il présente son texte Que la terre m’étouffe si j’agis faussement au Théâtre national du Luxembourg. En 2015, il monte Des voix sourdes de Bernard-Marie Koltès à la Loge de Paris et au Festival d’Avignon en 2016. En 2017, il est en tournée en France en tant qu’acteur avec la Compagnie Mavra dans Play Loud de Falk Richter. Il donne sa mise en scène de Sport(s) au Théâtre Berthelot à Montreuil et au Théâtre de la Jonquière à Paris et l’adapte pour une tournée dans des festivals de rue. Sa mise en scène de Sales gosses est choisie par le ministère de la Culture du Luxembourg pour le Festival d’Avignon off en 2021 dans le cadre d’une collaboration avec le GrandEst. Avec sa compagnie, il continue la recherche autour de la notion du jeu au théâtre pour le spectacle L’Homme aux tartelettes (inspiré du Club des suicidaires de Robert Louis Stevenson) présenté au Théâtre municipal Berthelot de Montreuil et également au Maroc (pour lequel il gagne le prix d’interprétation au Festival International de théâtre à Khouribga en 2019). En 2021, il accompagne la compagnie Les Hommes approximatifs en traduction pour la création de Fraternité, Conte fantastique de Caroline Guiela Nguyen. Cette même année, il rencontre Pedro Martins Beja pour le spectacle O começo perdido. Il y jouera en portugais et luxembourgeois au Théâtre national du Luxembourg et au Teatro nacional São João à Porto. Par ailleurs, il collabore comme performeur aux films d’art conçu par l’artiste Marco Godinho, en 2017 avec Notes sur cette terre qui respire le feu filmé sur l’Etna, et Written by Water, présenté au pavillon luxembourgeois de la Biennale de Venise en 2019. Cette recherche commune donne lieu à un projet d’écriture Offrir quelques mots à la rive, présenté au festival WaterWalls.
Pour le cinéma, il travaille à plusieurs reprises avec Hadrien Besse ainsi qu’avec Luc Jabon et Lara Mack. En 2021, il collabore avec Christophe Wagner pour la Saison 2 de Capitani (Netflix). Il tient le rôle de Lucian dans le court métrage de Ganael Dumreicher, Lucian.

Fábio Godinho au 39e Marché…