Jean Gabriel Cosculluela

Jean Gabriel Cosculluela. Photo Alicia Cosculluela

Né dans l’Aude en 1951, Jean Gabriel Cosculluela est originaire des Pyrénées aragonaises (Espagne). Il a vécu à Montpellier de 1970 à 1985. Il vit aujourd’hui en Ardèche.
Professeur d’espagnol puis conservateur en chef des bibliothèques. Auteur de nombreux livres et parutions en revues. Collaboration avec des artistes contemporains.
Derniers livres parus :
Maison, où… (éd. Méridianes, 2016) peintures de José Manuel Broto
Tset, Tsvet (éd. Centrifuges, 2016) peintures de Claude Viallat
Nuidité du papier (éd. de Rivières, 2018) avec un texte de Michel Butor et des peintures d’Anne Slacik
Partita (éd. Voix, 2018) peintures d’Hélène Peytavi
S’amuïr suivi de Résister aux mêmes (trois brefs essais sur la poésie) à La Passe du Vent, 2019, préface de Jean-Michel Maulpoix et gravures de Gisèle Celan-Lestrange
La Peinture continue (éd. Fabelio / Archipel Butor Lucinges, 2020) peintures d’Anne Slacik
Retournons voir l’invisible suivi de À l’œil nu, accueillons les formes d’avant le jour (éd. Voix, 2021) peintures de Serge Fauchier
Le Livre se livre nu (éd. Voix, 2021) encres de Richard Meier.
En préparation : une suite de textes sur Roger Laporte et un essai sur l’écriture.

Jean Gabriel Cosculluela au 39e Marché…

vendredi 20 mai / Social Palace (Lyon 9)