Giovanni Fontana

Giovanni Fontana. Photo Makoto Kondo

 Né en 1946 à Frosinone (Italie), poète, performeur et théoricien, Giovanni Fontana se définit comme polyartiste. Depuis un demi-siècle, il explore les correspondances entre la poésie et les arts, sonores et visuels. Marquée par le concept d’intermédia produit par Dick Higgins au milieu des années 1960, son œuvre poétique met en avant des notions telles que « langage à plusieurs codes », « performance verbo-visuelle », « prétextes et avant-textes de poèmes sonores », notions que son œuvre théorique organise sous le concept global de « poésie épigénétique » dont il est le créateur. À la fois partition et instrument, ses installations et ses performances impressionnent par la rigueur de leur composition (électronique, graphique, sonore) et l’importance accordée au plaisir esthétique de leur réception, en particulier grâce à son travail sur la voix, enregistrée ou directe.

Giovanni Fontana au 39e Marché…