Ariane Dreyfus

Photo : Didier Pruvot/Flammarion

RECUEILS  DE  POESIE :

–  L’amour I, aux Editions De, 1993, puis repris dans Ariane Dreyfus par Matthieu Gosztola pour la collection « Présence de la poésie » aux Éditions des Vanneaux, 2012.
Un visage effacé, aux Editions Tarabuste, 1995.
Les miettes de Décembre, au Dé Bleu, 1997.
La durée des plantes, aux Editions Tarabuste, 1998, et 2007 pour l’édition revue et corrigée
Une histoire passera ici, aux Editions Flammarion, 1999.
Quelques branches vivantes, aux Editions Flammarion, 2001.
Les compagnies silencieuses, aux Editions Flammarion, 2001.
– La belle vitesse, avec  Valérie Linder, collection “Le Farfadet bleu”, Le Dé bleu / Éditions Cadex, 2002.
La bouche de quelqu’un, aux Editions Tarabuste, 2003.
L’inhabitable, aux Editions Flammarion, 2006 (Prix des découvreurs 2007).
Iris, c’est votre bleu, aux Editions Le Castor Astral, 2008
La terre voudrait recommencer, aux Editions Flammarion, 2010.
Nous nous attendons (reconnaissance à Gérard Schlosser), aux Editions Le Castor Astral, 2012.
Moi aussi, anthologie réalisée par l’auteur, aux Editions Les Découvreurs, 2015.
Le dernier livre des enfants, aux Editions Flammarion, 2016.

OUVRAGE  CRITIQUE :

La lampe allumée si souvent dans l’ombre, José Corti, collection « en lisant en écrivant », 2013.

OUVRAGE   QUI  M’EST  CONSACRÉ :

Ariane Dreyfus de Matthieu Gosztola, collection « Présence de la poésie », éditions des Vanneaux, 2012.

Ariane Dreyfus au 36e Marché…

Mardi 19 juin 2018 / 10 h / Périphérie #38