Abdul Kader El Janabi

Poète, né à Bagdad en 1944, a traduit en arabe Paul Celan, Joyce Mansour, William Carlos Williams, Blaise Cendrars et divers poètes internationaux. Il a réalisé pour le public arabe une anthologie de poèmes en prose français et a établi une anthologie de la poésie arabe contemporaine : Le poème arabe moderne (Maisonneuve et Larose, 1999.) Il a fondé plusieurs revues d’inspiration surréaliste, notamment Le désir libertaire. Son livre Horizon Vertical (Actes/Sud, 1998) retrace son parcours à la frontière de diverses cultures. Il a édité en arabe une dizaine de livres sur la modernité occidentale dont Anthologie internationale du poème en prose (Beyrouth 2015) et Lutte contre le culte du passé : les avant-gardes russes 1910 – 1930 (Le Caire, 2015.). Il a publié en français Reflet dans un miroir des sables, (L’Escampette 2003). Un pays que je ne verrai jamais (Editions de la Crypte, 2017) et Le surréalisme arabe à Paris (Editions de L’Asymétrie 2018).

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Abdul Kader El Janabi au 36e Marché…

Mardi 19 juin 2018 / 19 h 30 / Périphérie #39