Séverine Daucourt

Photo : Christophe Dellière

Séverine Daucourt, poète née en 1970, a publié son cinquième livre,  Transparaître, aux éditions Lanskine en 2019. Les précédents sont parus à La Lettre Volée et chez Jacques Brémond. Elle est également chanteuse et a créé, à la Maison de la Poésie de Paris, un cycle de rencontres poésie/chanson (La Fabrique). Elle travaille avec des acteurs, notamment à la Comédie française dont elle est membre du comité de Lecture. Il lui arrive de traduire des textes islandais – dernièrement des poèmes de Sjón, parolier de Björk (Oursins et moineaux, Lanskine, 2018). Elle conduit des ateliers d’écriture en prisons, centres d’accueil, hôpitaux, établissements scolaires. Titulaire d’un DESS de psychologie clinique et psychopathologie et d’un DEA de psychanalyse, elle exerce périodiquement son métier de psychologue auprès de personnes entravées dans leur accès au langage.
Les questions de l’enfermement et du mutisme traversent son œuvre, qui traite aussi des questions du genre, des relations hommes/femmes, des effets de l’altérité, de la place donnée à la sexualité.

Séverine Daucourt au 37e Marché…