Carole David

Photo : Annie Lafleur

Poète, romancière et nouvelliste, Carole David est née à Montréal dans le quartier Rosemont d’une mère d’origine italienne et d’un père québécois. Détentrice d’un doctorat en études françaises, elle a fait carrière dans l’enseignement collégial comme professeure de littérature. Elle a collaboré à plusieurs revues et périodiques de même qu’au journal Le Devoir et a fait partie du comité de rédaction des revues Spirale, Estuaire et Gaz moutarde.

Très engagée dans son milieu, elle a été présidente de la Commission du droit de prêt public (2004-2006), de la Maison de la poésie de Montréal (2006-2010) de même que du comité littérature au Conseil des arts de Montréal (2012-2015). Elle a été écrivaine en résidence à la bibliothèque Ahuntsic/Cartierville et à l’UQAM au département d’études littéraires.

Son œuvre mêle narrativité et poésie, américanité et féminité. Manuel de poétique à l’intention des jeunes filles (2010), a reçu le prix Alain-Grandbois et a été finaliste pour le prix du Gouverneur général. Son dernier recueil, L’année de ma disparition (2015), a été finaliste au Grand Prix de la ville de Montréal et a reçu le Prix des libraires. Son œuvre a aussi été récompensée par le prix Émile-Nelligan et le prix Estuaire des Terrasses Saint-Sulpice. Au cours de sa carrière, elle a participé à des tournées et à des rencontres en France, en Italie, en Espagne, au Nicaragua et aux États-Unis.

Carole David au 36e Marché…

Dimanche 3 juin 2018 / 15 h / Périphérie #26

Jeudi 7 juin 2018 / 15 h 30 / Scène-chapiteau du Marché

Vendredi 8 juin 2018 / 18 h 30 / Scène-chapiteau du Marché