Valère Novarina

Photo : Fabienne Doucé

Valère Novarina passe son enfance et son adolescence au bord du lac Léman et dans la montagne. À Paris, il étudie la littérature et la philosophie, rencontre Roger Blin, Marcel Maréchal, Jean-Noël Vuarnet, veut devenir acteur mais y renonce rapidement. Il écrit tous les jours depuis 1958 mais ne publie qu’à partir de 1978. Une activité graphique, puis picturale se développe peu à peu en marge des travaux d’écritures : dessins des personnages, puis peintures des décors lorsqu’il commence, à partir de 1986, à mettre en scène certains de ses livres. On distinguera, dans sa bibliographie, les œuvres directement théâtrales : L’Atelier volant, Vous qui habitez le temps, L’Opérette imaginaire, L’Acte inconnu – et le « théâtre utopique », romans sur-dialogués, monologues à plusieurs voix, poésies en actes : Le Drame de la vie, Le Discours aux animaux, La Chair de l’homme – et enfin, les œuvres « théoriques », qui explorent le corps de l’acteur où l’espace et la parole se croisent dans le foyer respiratoire : Pour Louis de Funès, Pendant la matière, Devant la parole, L’Envers de l’esprit. Insaisissable et agissant, le langage y apparaît comme une figure de la matière.

L’Homme hors de lui est sa seizième mise en scène. Le Drame de la vie, créé au Festival d’Avignon en 1986 – Théâtre Municipal ; Vous qui habitez le temps, au Festival d’Avignon 1989 – salle Benoît XII ; Je suis, Festival d’Automne / Théâtre de la Bastille à Paris en 1991 ; La Chair de l’homme, créé au Festival d’Avignon en 1995 ; Le Jardin de reconnaissance, créé au Théâtre de l’Athénée à Paris en mars 1997 ; L’Origine rouge, créé au Festival d’Avignon en juillet 2000 ; La Scène créé au Théâtre de Vidy-Lausanne en septembre 2003 ; L’Espace furieux, créé à la salle Richelieu, à la Comédie française en janvier 2006 ; L’Acte inconnu, créé dans la cour du Palais des Papes au Festival d’Avignon en 2007 ; Le Monologue d’Adramélech, créé le 22 février 2009 au Théâtre de Vidy-Lausanne ; Képzeletbeli Operett / L’Opérette imaginaire, créé en avril 2009 au Théâtre Csokonai à Debrecen (Hongrie), Le Vrai sang, créé en janvier 2011 à l’Odéon-théâtre de L’Europe et L’Atelier volant créé en septembre 2013 au Théâtre du Rond-Point à Paris ; Le Vivier des noms, créé en juillet 2015 au Festival d’Avignon – Cloître des Carmes ; L’acte Inconnu (version haïtienne) créé en septembre 2015 au Festival des Francophonies en Limousin ; Ainsi parlait Louis de Funès / Imigyen szola Louis de Funès – Créé en avril 2016 au Théâtre Csockonai de Budapest – Hongrie.

Dernières parutions

Observez les logaèdres !, P.O.L, 2014
Le Vivier des noms, P.O.L, 2015
L’Atelier de Valère Novarina – par Céline Hersant, éditions Garnier 2016
Valère Novarina, collectif dirigé par Laure Née, collection « Écrivains francophones d’aujourd’hui» éditions Garnier 2016
Voie négative, P.O.L, 2017

Dernières expositions

Valère Novarina, Musée Pierre-Noël – Saint-Dié-des-Vosges, 2016
Disparaître sous toutes les formes, peintures, dessins et travaux sur palette graphique, Musée de l’Abbaye Sainte-Croix – Les Sables d’Olonne, 2017
Un temps, deux temps et la moitié d’un temps, L’Apostrophe Théâtre des Arts Cergy, 17 octobre 2107 – 30 juin 2018

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Valère Novarina au 36e Marché…

Mercredi 23 mai 2018 / 15 h / Périphérie #09

Mercredi 23 mai 2018 / 21h30 / Périphérie #10