Andre Ughetto

Andre Ughetto. Photo D.R.

André Ughetto est né en 1942 à l’Isle-sur-la-Sorgue où il rencontre René Char, qui lui inspirera un film.
Sa carrière de professeur de Lettres en coopération le conduit à Khemisset, Maroc. Nommé ensuite à Valréas, proche de Grignan, il y fréquentera Philippe Jaccottet ; puis il poursuivra à Marseille l’essentiel de sa carrière d’enseignant.
Il réalise quelques films : Le Maître des moissons (Maroc) ; La Mémoire du feu, sur la poésie de René Char, 26mn, 1976 ; Mutus Liber, Tableaux pour Nicolas Flamel, 55mn, fiction sur l’alchimie.
Également revuiste depuis 1980 : Sud, Autre Sud, Phoenix, Revue des Archers, à Marseille ; correspondant de la revue multilingue Osiris (Massachusetts, U.S.A.)
Traducteur de poésie italienne et anglaise. Essayiste : LeSonnet, Une forme européenne de poésie (Ellipses, 2006) ; Fernandel, Le Rire aux larmes (Hoebecke, 2012). Ouvrages récents en poésie : Édifices des nuages (Ubik, Marseille, 2015) ; Anthologie, choix opéré dans ses recueils, coll. Poètes trop effacés, Nouvel Athanor, Paris, 2020. À paraître : Les Attractions inéluctables, éd. Unicité.
Jadis cinéaste, aujourd’hui dramaturge, il vient de publier aux éditions Wallâda une grande fresque médiévale : Pétrarque, Crieur de la Paix, et Trois pièces d’Histoire de Provence (éd. Tituli)

Andre Ughetto au 39e Marché…