Sophie Loizeau

Sophie Loizeau vit à Versailles. Ses trois premiers livres sont marqués par la présence de la nature et du fantastique. Les suivants forment une trilogie autour du mythe de Diane, autour de la question de la visibilité du féminin dans la langue et du rapport entre écriture et oralité.

La Nue-bête, Comp’Act 2004 / L’Amandier 2013 (bourse Poncetton de la SGDL 2004 / prix Georges Perros 2006) ; Environs du bouc, Comp’Act 2005 / L’Amandier 2012 (prix Yvan Goll 2005) ; La Femme lit, Flammarion, 2009 ; Le Roman de diane (poésiefiction I), Rehauts 2013 ; Caudal, Flammarion 2013 (prix François Coppée de l’Académie française 2014) ; Lys avec des dessins de Bernard Noël, Fissile, 2014 ; Ma maîtresse forme, avec une photographie de Magali Ballet, Champ Vallon, février 2017 ; La Chambre sous le saule poésiefiction II, PURH (Presses Universiatires de Rouen et du Havre), mars 2017.

Sophie Loizeau au 35e Marché…

Lundi 29 mai 2017 / 19 h 30 / Périphérie #24

Samedi 3 juin 2017 / 14 h 30 / Périphérie #30

Mardi 20 juin 2017 / 14 h / Périphérie #43