Samedi 11 juin 2016

11 h
Rimbaudmobile
Organisée avec Poètes dans la Ville, parcours toute la journée dans différents points de la capitale avec des poètes invités accompagnés du collectif Poésie is not dead

11 h 30
Ouverture au public

11 h 30
Atelier d’écriture : la Maison des écrivains Turbulents !
une Installation(S), atelier public d’écriture éphémère avec les Turbulents ! en présence de Joël Kerouanton, auteur passeur, avec un temps de restitution publique à 14 h – scène du Marché

14 h 30
Lopito Feijóo (Angola) à l’occasion de la sortie de Cœur tellu­rique aux éditions Fédérop, en compagnie de son traducteur Patrick Quillier

15 h
Avec du soleil sous la semelle . Poésie du Mexique#10 Présentation de l’anthologie mexicaine des éditions Caractères par Jean Portante et Nicole Gdalia

15 h 30
Poésies du Mexique#10 rencontre avec les poètes Coral Bracho, Luis Félipe Fabre, reçus par Serge Pey – scène du Marché

17 h
La voix du papier. Dominique Frot présente Jean-François Laguionie à l’occasion de la parution de trois recueils de nouvelles inédites, publiés au sein de la collection qu’elle dirige aux éditions Delatour France – scène du Marché

17 h 45
Prix Lèvres urbaines (Écrits des forges) remis par Claude Beausoleil à Sylvestre Clancier

18 h 15
Fondation Antoine et Marie-Hélène Labbé pour la Poésie. Annonce pour le prochain prix Premier recueil de poésie francophone

18 h 30
4e Nuit du Marché
Poésies du Mexique#11
Lectures avec les poètes :
Silvia Eugenia Castillero
Luis Felipé Fabre
Julián Herbert
Lectures en français par :
Philippe Burin des Roziers
Sophie Lucarotti
Scène du Marché

20 h 30
Mexique#12
Concert : Sak Tzevul

Damian Martinez, guitariste et compositeur, créateur du Batzi-Rock – ou rock des peuples autochtones–, présente un tout nouveau rock mexicain qui incorpore des chansons dans les langues autochtones et ancestrales à un mélange électrisant de mélodies allant de légendes traditionnelles rock classiques à des inflexions indigènes qui évoquent un concept de modernité traditionnelle du Mexique profond d’aujourd’hui. Damian Guadalupe Martínez Martínez (guitare et voix), Enrique Roman Martínez Martínez (batterie), Romeo Guadalupe Ramos Diaz (basse), Ivan Cipacti Hernández Espinosa (percussions) – scène du Marché

21 h 30
Fermeture