Salah Stétié

Né 1929 à Beyrouth, est l’un des principaux poètes et essayistes contemporains dont l’œuvre, écrite en français, est traduite dans la plupart des grandes langues d’Europe, ainsi qu’en arabe. Ancien ambassadeur du Liban (à l’Unesco, aux Pays-Bas, au Maroc, puis secrétaire général du ministère des Affaires étrangères), il est l’auteur d’une cinquantaine de livres et son œuvre a été couronnée de plusieurs prix, dont le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française. Dernières publications : Dans le miroir des arbres (Fata Morgana, 2011), D’une langue et Sur le cœur d’Israfil (Fata Morgana, 2012), Rembrandt et les Amazones et Une rose pour Wadi Rum (Fario, 2013), L’Extravagance – Mémoires (Robert Laffont), Oasis, avec des photographies de Jean-Baptiste Leroux (Actes Sud, mars 2016), L’Été du grand nuage (poésie) (Fata Morgana, mai 2016).