Cécile Oumhani

Cécile Oumhani. Photo D.R.

Née en 1952, Cécile Oumhani, agrégée d’anglais, a consacré son Doctorat d’études britanniques à Lawrence Durrell. Poétesse et romancière, elle a choisi de consacrer sa thèse à un écrivain dont l’œuvre est ancrée dans le monde méditerranéen. Auteure de plusieurs recueils de poèmes, de nouvelles et de romans (Le café d’Yllka, Une odeur de henné ou encore Tunisian Yankee chez Elyzad), son écriture finit toujours par trouver son ancrage en terre méditerranéenne. Et pourtant son univers d’écriture, pour être méditerranéen, n’en est pas moins le lieu d’un questionnement qui est celui de l’homme dans une perspective plus large. Elle a reçu Le prix de créativité Naji Naaman (Liban) en 2012. Auteure de plusieurs recueils de poèmes, son dernier recueil s’intitule La ronde des nuages et il est paru en 2022 chez La tête à l’envers.

Cécile Oumhani au 40e Marché…

Lettres d’hibernage

Ent’Revues (Paris 6e)