Monchoachi

Monchoachi. Photo Christian Géber

De son vrai nom André Pierre-Louis, Monchoachi est né en 1946 au Saint-Esprit (Martinique). D’abord enseignant, il a ensuite dirigé l’action culturelle d’une ville du sud martiniquais tout en construisant son œuvre poétique, en français et en créole – une façon de faire reconnaître « sa dignité en tant que langue », dit-il. Il reçoit le prix Max Jacob pour L’Espère-geste (Obsidiane, 2003) et le prix Carbet pour l’ensemble de son oeuvre : Dissidans (Djok, 1976), Nostrom (Éditions Caribéennes, 1982), Paris-Caraïbe : le voyage des sens  (Séguier-Atlantica, 2002). Et l’on peut évoquer aussi deux numéros de la revue Lakouzémi : « Éloge de la servilité » et « Retour à la parole sauvage ». 

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Monchoachi au 38e Marché…

Samedi 24 octobre 2020 / 19 h / Marché de la Poésie

La Nuit du Marché
30 ans du Prix Carbet de la Caraïbe