Daniel Maximin

Daniel Maximin. Photo Hermance Triay

Daniel Maximin, né en Guadeloupe, est poète, romancier et essayiste. Il vit et travaille à Paris.
Il a d’abord été professeur de Lettres, et d‘Anthropologie. Puis de 1982 à 1989, producteur de programmes francophones à France-Culture. Il a été  ensuite Directeur des affaires culturelles de la Guadeloupe de 1989 à 1997. Au ministère de la Culture de 1997 à 2012,  il a été notamment Commissaire général de trois manifestations nationales: Le cent-cinquantenaire de l’abolition de l’esclavage en 1998, l’Année de la Francophonie en 2006, et L’année des Outre-mer en 2011.
Il est l’auteur, entre autres ouvrages, de trois romans : L’Isolé Soleil (1981), Soufrières ( 1987), et L’Île et Une nuit (1996), publiés au Seuil ;  d’un récit autobiographique : Tu, C’est l’enfance, (Gallimard, 2004) ; d’un essai : Les Fruits du cyclone, Une géopoétique de la Caraïbe, (Seuil, 2007), ainsi que d’un recueil de poèmes : L’Invention des désirades, (Points-Seuil, 2009).
Ses derniers ouvrages publiés sont : Écrits de dissidence de Suzanne Césaire (Seuil) dont il a composé une adaptation théâtrale jouée entre  2016 et 2018 : Suzanne Césaire, fontaine solaire. Et : Aimé Césaire, Frère-volcan, le récit de ses quarante ans de dialogue avec le poète. (Seuil, 2013).
Il est officier de la Légion d’Honneur et officier des Arts et lettres. Il a reçu en décembre 2017 le Grand prix Hervé Deluen de l’Académie Française, pour l’ensemble de son œuvre.

Daniel Maximin au 38e Marché…

Jeudi 22 octobre 2020 / 15 h / Marché de la Poésie