Marie-Claire Bancquart

Vit à Paris.. Professeur émérite de littérature française contemporaine à la Sorbonne, auteur d’essais et d’articles sur les prosateurs français du XIXe siècle ((Maupassant, les écrivains   « décadents »..), et sur les poètes, depuis les surréalistes jusqu’aux contemporains .

Sa poésie , publiée depuis 1966, a reçu les prix Max Jacob, Supervielle, le grand prix de poésie de la ville de Lyon, le grand prix d’automne de la Société des gens de Lettres , et le prix Robert Ganzo en 2012 .

Une anthologie préfacée des  23 recueilsl publiés par elle  depuis 1969 a paru en 2002 aux éditions Obsidiane/ Le Temps qu’il fait , sous le titre de Rituel d’emportement. .Depuis, elle a publié Anamorphoses, éditions Ecrits des Forges, à Trois-Rivières, Québec, 2003;Avec la mort, quartier dʼorange entre les dents, Obsidiane, 2005 ; Verticale du secret, Obsidiane, 2007; Terre Énergumène, Le Castor Astral, 2009 ; Explorer lʼincertain, lʼAmourier, 2010 ; Violente vie, le Castor Astral, 2012 ; Mots de passe, Le Castor Astral, 2014. Qui vient de loin, le Castor Astral, 2016 et Figures de la terre, éditions Phi, 2017.

Elle fait partie des jurys des prix Apollinaire, Ivan Goll, Max-Pol Fouchet, et de jurys annuels.. De nombreuses  lectures en France et à l’étranger (Angleterre, Allemagne, Belgique, Canada, Chili, Espagne, Etats-Unis, Irlande, Israël , Luxembourg, Maroc, Mexique, Pologne, Québec). Un colloque sur sa poésie a eu lieu à Cerisy-la-Salle en 2011 ; il a été publié en 2013 aux éditions Peter Lang, sous le titre Dans le feuilletage de la terre.

Marie-Claire Bancquart au 36e Marché…

Lundi 28 mai 2018 / 20 h / Périphérie #18