Joan-Pèire Tardiu

Né à Lacaussade, dans le Haut-Agenais, en 1954, Joan-Pèire Tardiu a donné à partir de 1972
 plusieurs recueils de poèmes en langue d’oc : Paraulas als quatre vents (1972) et Jorns
 Dobèrts (Prix Paul Froment 1977). Parallèlement, d’autres parcours à travers langues et
 pays l’ont conduit à publier aux Editions L’Ether Vague / Verdier la première traduction
 française de Trois Croix, L’Ecole d’anatomie et Le Domaine du grand romancier italien
 Federigo Tozzi. Il a fait paraître en 1996 un autre recueil poétique Lo Defòra endedins
 accompagné de pochoirs de Jaumes Privat, puis en 1997, aux éditions Jorn, La mar quand i
es pas / Absence de la mer. Son recueil, Las quatre rotas / Les quatre routes, a paru chez
 Fédérop en 2009. Joan-Pèire Tardiu est également le traducteur en occitan des poèmes de
 l’écrivain congolais Gabriel Mwènè Okoundji, réunis dans le recueil Prière aux ancêtres /
Pregària als aujòls (Fédérop, 2008).

Joan-Pèire Tardiu au 35e Marché…

Mardi 23 mai 2017 / 20 h / Périphérie #21