Jacques Darras

Originaire de Picardie maritime (Ponthieu & Marquenterre, 1939) Jacques Darras pratique la poésie, l’essai, la traduction de l’anglais. Il a commencé en 1988 une longue somme « épique » en 8 chants centrée (et excentrée) sur une rivière côtière de la Manche, la Maye. Depuis le premier volume La Maye I, sept autres chants se sont succédés aux éditions Le Cri à Bruxelles et Gallimard/l’Arbalète à Paris. C’est au contact de la poésie anglaise et américaine (Darras a traduit Whitman, Coleridge et Blake pour Gallimard; Whitman, Lowry et Shakespeare pour Grasset ; Pound pour Flammarion) que s’est élaboré ce long poème, étranger aux courants formalistes ou exclusivement lyriques de la poésie française contemporaine. Jacques Darras vise une écriture polyphonique largement inspirée par la peinture flamande (Van Eyck, Brueghel, Ensor etc…) et la musique du même nom (Josquin, Bach). Il a reçu le Prix Apollinaire (2004), le Grand Prix de Poésie de l’Académie française (2006) et a été le premier Français et Européen invité à prononcer les Lord Reith Lectures sur les ondes de la BBC à Londres, dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française (1989). Ses livres les plus récents sont « L’indiscipline l’eau. Anthologie personnelle 1988-2012 » (Poésie/Gallimard 2016) ; « Je sors enfin du Bois de la Gruerie. Poème cursif/discursif » (Arfuyen 2014) ; « Blaise Pascal et moi dans la voie lactée. Poèmes » (Castor Astral/Passeurs d’Inuits 2015), « La Transfiguration d’Anvers. Essai » (Arfuyen, 2015) ; « Brueghel les yeux ouverts. Essai » (Créaphis, 2015). Par ailleurs In’hui/le Castor Astral viennent de rééditer (2016) La Maye Tome I et le Petit Affluent de la Maye (Tome II).

Davantage de détails sur le site www.jacquesdarras.com

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Jacques Darras au 35e Marché…

Samedi 10 juin 2017 / 18 h 30 / Marché de la Poésie