Dolors Miquel Abellà

Dolors Miquel Abellà est néé en 1960 à Lleida. Elle est l’une des voix poétiques le plus reconnues du panorama catalan contemporain. Elle reçoit le prix Ciutat de Barcelona de poésie en 2005 pour Aioç (2004), le prix Gabriel Ferrater en 2006 pour Missa pagesa (2004), et le prix Ausiàs March en 2016 pour El guant de plàstic rosa (Edicions 62, 2017). Depuis 1990 elle a publié 16 recueils de poésie parmi lesquels : El vent i la casa tancada (1990), Llibre dels homes (1998), Haikús del camioner (1999), Gitana Roc (2000), Ver7s de la terra (2004) et La flor invisible (2011).

Miquel décrit sa propre poésie avec ces mots : « Je parle, surtout, des ravages causés par les structures sociales telles que la famille ou la police. L’amour social est le plus terrifiant contrat de la peur, et aussi la sauvegarde la plus puissante de la société ; en face, le sexe est la carotte. »

Elle est aussi auteure d’un roman, Maruja Reyes sóc jo (1992), d’une pièce de théâtre, Pallarina, poeta i puta (2012) et de l’anthologie de poésie catalane médiévale Cap home és visible (2010). Elle a traduit en catalan Pedra blava d’Aline Borough.

RECEVEZ NOTRE NESLETTER