Katia Bouchoueva

Photo : Alexandre Pulcini

Katia Bouchoueva est née en 1982 à Moscou (Russie).  Elle vit à Grenoble depuis 2002 et aime beaucoup cette ville.  Elle a publié dans les revues Bacchanales, Place de la Sorbonne, L’Intranquille, Microbe et sur le site REALPOETIK. Auteure de  C’est qui le capitaine ? (éd. L’Harmattan, 2010), Tes oursons sont heureux (éd. Color Gang, 2015), Equiper les anges – et dormir, dormir (éd. La Passe du vent, 2017) et Alger céleste (éd. Publie.net, 2019), elle construit un appareil à la fois auditif et optique – pour mélanger, dans un mouvement d’un tour complet, le haut et le bas, le dedans et le dehors. La poésie comme unique moyen de transport pour des destinations profondes et hautes, inutiles et nécessaires. Pour courir de l’autre côté de la vie. Remonter et descendre, descendre et remonter, en éprouvant une déception joyeuse. Balançoire en somme. Avec quelques gros cailloux dans le coffre – pour revenir chaque fois.

Katia Bouchoueva au 37e Marché…