Virginie Poitrasson

Virginie Poitrasson, écrivain, performeuse et traductrice, explore les frontières entre les genres et les modes d’expression langagiers et plastiques (sons, vidéos, sérigraphie). Performances à Midi-Minuit Poésie, à la Fondation Ricard, au festival Relectures, à la Kunsthalle de Mulhouse, au festival Poezia presente, à Expoésie, à la galerie Poggi & Bertoux, à la galerie Paul Frèches, à la galerie EOF, au Carré d’art de Nîmes et à la Scène poétique de l’ENS Lyon. Ouvrages publiés : Il faut toujours garder en tête une formule magique (éditions de l’Attente, 2012), Journal d’une disparition (Ink #1, 2010), Nous sommes des dispositifs (français-italien, La camera verde, 2009), Tendre les liens (http://www.publie.net, 2009), Demi-valeurs (éditions de l’Attente, 2008), Série ombragée (Propos2 éditions, 2006) et Épisodes de la lueur (L’Atelier du Hanneton, 2004). Traductions : First figure de Michael Palmer, co-traduit avec Éric Suchère (José Corti, 2011), Slowly de Lyn Hejinian (Format Américain, 2006).

Pour en savoir plus, consultez son BLOG : http://virginiepoitrasson.blogspot.com/

Virginie Poitrasson au 35e Marché…

Lundi 22 mai 2017 / 19 h / Périphérie #18