Pierre Vinclair

Pierre Vinclair. Photo D.R.

Pierre Vinclair est l’auteur livres de poésie, notamment Le Cours des Choses (Flammarion, 2018), Sans adresse (Lurlure, 2018), La Sauvagerie (José Corti, 2020) et L’Éducation géographique (Flammarion, 2022). Ce travail d’écriture s’accompagne d’une réflexion critique, qui a autant pris la forme d’essais sur des œuvres classiques du modernisme, comme pour Terre inculte. Penser dans l’illisible The Waste Land (Hermann, 2018) et Autoportrait de John Ashbery. Une cérémonie improvisée (Hermann, 2021), que de réflexions sur ses conditions de composition ou de réception, comme dans Agir non agir. Éléments pour une poésie de la résistance écologique (José Corti, 2020) et Vie du poème (Labor&Fides, 2021). Lauréat 2010 de la Villa Kujoyama, Vinclair a vécu une dizaine d’années en Asie. De ce séjour, il a notamment tiré des reprises du Kojiki japonais (Le Corridor bleu, 2011) et du Shijing chinois (Le Corridor bleu, 2019). Après un passage à Londres, où il a traduit Alexander Pope (Le Rapt de la boucle, Les Belles lettres, 2022), il vit aujourd’hui près de Genève, d’où il co-anime la revue Catastrophes et dirige la collection S!NG du Corridor bleu.

Pierre Vinclair au 39e Marché…