Mick Gewinner

Generacion de la amistad, anthologie de poèsie sahraouie


Nom de l'éditeur ou de la revue :L'Atelier du tilde


Date :Dimanche 10 juin 2018

Heure :13:00

Information complémentaire

Il y a dix ans, neuf poètes sahraouis se sont rassemblés pour donner naissance à la « Generación de la amistad ». Ensemble ils se sont mis à raconter le Sahara Occidental, à inventer leur identité culturelle, à dire leurs exils et leur combat.
Il s’agit de Ali Salem Iselmu, Bahia Mahmud Awah, Chejdan Mahmud, Limam Boisha, Luali Lehsan, Mohamed Ali Ali Salem, Mohamed Abdelfatah Ebnu, Saleh Abdalahi Hamudi, Zahra Hasnaoui, tous nés entre 1965 et 1974. Depuis ils ont été
rejoints par d’autres.
Tous ont connu une enfance dans le désert, la vie sous la tente, nomade. Tous ont parlé l’espagnol hérité de plus d’un siècle de colonisation et l’hassanya, la langue orale de leurs ancêtres.
Tous ont vécu l’exil, d’abord vers les camps de réfugiés de Tinduf en Algérie, puis vers Cuba, terre d’accueil où ils ont fait leurs études et découvert les grands textes de la littérature latino-américaine et espagnole. Enfin tous se sont exilés à nouveau vers l’Espagne, l’Amérique latine ou ailleurs, après que, devenus hommes, ils aient tenté de retourner vivre dans les camps de réfugiés du désert.
Depuis dix ans, leurs voix s’élèvent aux quatre coins du monde dans des ouvrages collectifs ou des recueils personnels, sur la toile et au sein de nombreux blogs. Des États-Unis à l’Argentine, de la Slovénie à la Chine, de l’Allemagne à l’Espagne, partout des hommes et des femmes fascinés par l’incroyable vitalité de leur mouvement et la richesse de leurs vers traduisent et éditent leurs poèmes.
Pour la première fois, les plus beaux poèmes sahraouis voient le jour en français au sein de la première anthologie bilingue de poésie sahraouie contemporaine.
Traduit de l’espagnol (Sahara Occidental) par Mick Gewinner.

JOINDRE VOTRE IMAGE (JPG UNIQUEMENT) / Max : 1 Mo