ALTO MARE

ALTO MARE

SAMANTHA BARENDSON


Joindre la couverture


Éditeur :ÉDITIONS LA PASSE DU VENT


Livre

Langue d'origine :FRANÇAIS

Format :14,0 x 20,5 cm

Nombre de pages :128

Date de parution :03/02/2020

ISBN :978-2-84562-354-5

Prix :13,00 €

Argumentaire :

La première fois que je t’ai vu, tu étais de dos. La sensualité se cache aussi dans les revers. Tu marchais ailleurs et, avant
d’avoir vu tes yeux et ton sourire, avant d’avoir entendu ta voix, je sentais déjà le manque et la mélancolie…
LE LIVRE (extrait de la préface de la traductrice Mélissa Verreault)
Le désir : Voilà le thème qu’explore Alto Mare, dans tout ce que cela suggère de déchirure, de sueur, d’abandon. C’est
exactement pour cela que j’ai eu envie de traduire ce texte ; parce qu’il parle de la rencontre des corps, des peaux qui
s’entrechoquent, de la perte des repères, et parce que ces tempêtes charnelles, irréfléchies et brutales, douces et
énigmatiques, illuminent le chaos des jours fades. Parce que le désir, sa brûlure, sa déraison, sa fugacité sont
probablement parmi les choses qui nous font le plus sentir vivant. Et si je lis, si j’écris, si je traduis les livres des autres, c’est
pour capter l’essence de l’existence, de ce qui la rend si précieuse et troublante. […]

Biographie ou Bibliographie de l'auteur :

BIOGRAPHIE DE SAMANTHA BARENDSON
Née en 1976 en Espagne, de père italien et de mère argentine, Samantha Barendson vit en France et travaille
actuellement à l’École normale supérieure de Lyon. Poétesse et romancière, elle aime plus que tout travailler avec
d’autres poètes, peintres, illustrateurs, photographes ou musiciens. Elle fait partie du collectif Le syndicat des poètes qui
vont mourir un jour dont le principal objectif est de promouvoir la poésie pour tous et partout, ainsi que du collectif Le
cercle de la maison close qui propose des performances alliant poésie, musique et arts plastiques. Elle fait également
partie du projet européen Versopolis. Lauréate 2015 du prix de poésie René Leynaud « Émergence & résistance », elle
reçoit en 2018 la bourse de création Gina Chenouard de la Société de gens de lettres. En 2019, elle obtient une
résidence d’écriture à la Villa Marguerite Yourcenar.
Roman
Mon citronnier, éditions Jean-Claude Lattès, 2017
Poésie
Tu m’aimes-tu ?, Le chat polaire, 2019
Machine arrière, La passe du vent, 2016
Le Citronnier, Le pédalo ivre, 2014
Le Poème commun, avec Jean de Breyne, Lieux-dits,
Collection Duos, 2012
Les Délits du corps / Los delitos del cuerpo, Christophe
Chomant, 2011
Des coquelicots, Pré # carré, 2011
Lectures et rencontres : http://www.samantha-barendson.com/agenda/lecture/

BIOGRAPHIE DE MÉLISSA VERREAULT
Née en 1983, Mélissa Verreault est écrivaine, chargée de cours en création littéraire à l’Université Laval, traductrice, viceprésidente
de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois et maman de triplées. Après avoir vécu à Montréal et en
Italie, elle s’est installée à Lévis avec sa famille. À titre d’autrice, elle a entre autres fait paraître L’angoisse du poisson
rouge et Les voies de la disparition, deux romans fortement inspirés par l’histoire et la culture italiennes. En tant que
traductrice, elle a signé les versions françaises des romans The Break (Katherena Vermette) et Liminal (Jordan Tannahill).