Christian Tarting

Christian Tarting. Photo. Jean-Luc Albert.

Christian Tarting a publié chez André Dimanche (Dialogue du satin, coll. “Ryôan-ji”), chez Lettres de casse (Mante ; Facile pour Cécile), chez Saluces (La Figure au collet), à L’Odeur du temps (Trois Mesures, avec Nicolas Cendo et Antoine Gallardo), chez CapLan & Co (Paupière de miel), chez Ecbolade (Voci sprecate), chez Tarabuste (Voci sprecate – nouvelle version ; Labbra ; Il salto ; Discanti – rassemblant sous coffret ce triptyque italien), aux Éditions du Cnrs (Des années trente : groupes et ruptures, avec Anne Roche), chez Artgo & Cie (Contresujets. Moments critiques ; Le Luth déclasse. Pochade en prose) et très fréquemment en revue (notamment dans Critique, Change, Action poétique, Chemin de ronde – qu’il a fondée et dirigée –, Banana Split, Hi.e.ms, Amastra-N-Gallar, La Polygraphe, Po&sie, Il particolare, CCP/Cahier critique de poésie, Les Cahiers du jazz, La Revue d’esthétique, Sur zone, Poezibao, faire part, Nioques). Coauteur du Dictionnaire du jazz (Laffont, coll. “Bouquins”) et de Black Mountain College. Art, démocratie, utopie (Presses universitaires de Rennes/cipM, coll. “Arts contemporains”), il ne cesse de collaborer avec jazzmen et musiciens “contemporains” et dirige les éditions Chemin de ronde avec Danièle Robert. Il est en outre professeur émérite de l’université d’Aix-Marseille (esthétique et philosophie de l’art).

Christian Tarting au 39e Marché…

samedi 21 mai / Musée de la Marie (Toulon)