Elke de Rijcke

Elke de Rijcke. Photo D.R.

Elke de Rijcke. Photo D.R.

Elke de Rijcke est une autrice bilingue (français-néerlandais). Elle a publié dans le domaine de la poésie, de la traduction et de l’essai. Sa poésie articule des déclinaisons du désir et de l’identité dans des environnements multiples, et accorde une attention particulière à la captation de la sensorialité, la perception et la cognition, ainsi qu’à la matérialité du langage, la forme phrastique et la composition.
Tous ses livres relèvent le défi d’un dialogue artistique. Aussi a-t-elle visité les œuvres curatoriales de Harald Szeeman dans Troubles. 120 Précisions. Expériences (Tarabuste, 2005), les œuvres littéraires, plastiques et sonores de Marina Tsvétaïéva, Andrea Zanzotto, Rogier van der Weyden et Beethoven dans Gouttes ! Lacets, Pieds presque proliférants sous soleil de poche (Le Cormier, 2006), les films d’Andreï Tarkovski, les chansons de Purcell et la Suède dans Västerås (Le Cormier, 2012), les spectacles de Romeo Castellucci et la géographie de la Zélande dans Quarantaine (Tarabuste, 2014), la sculpture de David Altmejd, la peinture de Frantisek Kupka et l’œuvre scientifique d’Antonio Damasio dans Juin sur Avril (Lanskine, 2021).
Elle est par ailleurs professeur d’arts et de littérature dans l’Enseignement artistique supérieur à Bruxelles, où elle anime depuis 2018 la plateforme interdisciplinaire Physical Poetics, et depuis 2021 The Living Library. Elle fait également partie du Brussels Poetry Collective.
http://elkederijcke.be

Elke de Rijcke au 39e Marché…

mercredi 15 juin / L’Ours et la Vieille Grille (Paris 5e)