Pascal Leclercq

Né à Liège, Pascal Leclercq est, selon une rumeur persistante, licencié en philosophie. Plutôt poète, il privilégie depuis quelques années la collaboration avec des artistes plasticiens (Jac Vitali, Un bâton et Paul Mahoux, Septièmes ciels, On disait), des architectes (Pierre Hebbelinck, Corps, corps, corps) ou encore la styliste Céline Pinckers (Les Belles Absentes). Il a traduit de l’italien le poète Andrea Inglese (Colonne d’aveugles, Le Clou dans le fer) et le romancier Alessandro De Roma (Vie et mort de Ludovico Lauter, La fin des jours, Gallimard, Du monde entier). Quelques séjours au Québec lui ont valu de rencontrer l’éditeur des Coups de tête, Michel Vézina, et de publier ses premiers polars (la série Marzi et Outchj). Il a collaboré au magazine Flux-News, au journal C4 et a publié des textes dans diverses revues littéraires. Il anime actuellement avec Jean-Paul Bonjean les soirées littéraires de l’asbl D’Une certaine gaieté. Il est également le fondateur et l’animateur, avec Laurent Danloy, Karel Logist et Paul Mahoux, de la revue Boustro.

Derniers titres parus :

On disait, ill. de Paul Mahoux, Cadex, 2013
Hélium, iconographie de Jac Vitali, La Dragonne, 2014
Épuisé, iconographie de Jac Vitali, La Dragonne, 2016

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Pascal Leclercq au 35e Marché…