Nouveautés des éditeurs et des revues / 2020

Cliquez sur l’entrée pour plus d’infos

LIEN (LE) DES MUSES

essai

Seiji Marukawa


Joindre la couverture


Éditeur :Tituli


Livre

Langue d'origine :Français

Format :13,0 x 21,0 cm

Nombre de pages :402

Date de parution :22/06/2020

ISBN :9782373651416

Prix :27,00 €

Argumentaire :

À l’origine de ce livre, une question : pourquoi tant de poètes se sont-ils engagés dans la traduction de poèmes en langues étrangères, scellés selon Dante dans l’intraduisibilité par « le lien musaïque » ? Quelle serait la relation entre le désir de traduire et le souci de la poésie (Bonnefoy) ?

Sans doute un rapport intime : quand ce souci cherche à donner du sens au sensible, c’est au moyen de la métaphore au sens large, apanage des poètes. Ils tirent, pour la forger, le meilleur parti de la polysémie des mots ; jetant des ponts inattendus entre eux, ils les disposent selon le rythme propre à leur langue maternelle. Ce processus correspond à la « traduction » à travers la grille de la langue (Celan), qui finit par rendre leur langage à la fois particulier et commun. Mais leur parole peut-elle ainsi toucher et tisser des liens au-delà des frontières linguistiques ?

L'ouvrage comporte une partie théorique qui interroge ces questions, suivie de trois articles consacrés à la pratique de la traduction des poèmes : celle de Jacques Dupin par Paul Celan ; celle de Michel Deguy par l’auteur lui-même ; enfin les traductions françaises des haïkus de Bashô ; articles qu'éclairent les échanges épistolaires avec Jacques Dupin et Michel Deguy.

Biographie ou Bibliographie de l'auteur :

Seiji Marukawa est né au Japon et a fait ses études doctorales à Paris. Il enseigne actuellement l’art moderne, la poésie française moderne ainsi que la langue française à l’université Waseda à Tokyo. Ayant publié en 1999 aux Presses Universitaires du Septentrion une thèse sur la poésie contemporaine (Du Bouchet, Dupin et Jaccottet), il a complété ce travail avec la publication de Poésie, savoir, pensées : huit études, chez tituli en 2015. Il a traduit Deguy et Dupin en japonais.Cette expérience de traducteur de la poésie le conduit à publier ce second essai sur l'intraduisibilité de la poésie, dans un français toujours remarquable.