Nouveautés des éditeurs et des revues / 2020

Cliquez sur l’entrée pour plus d’infos

RESTER VISIBLE

Christian Sapin


Joindre la couverture


Éditeur :L'Étoile des limites


Livre

Langue d'origine :Français

Format :09,8 x 17,0 cm

Nombre de pages :48

Date de parution :29/05/2020

ISBN :978-2-905573-22-3

Prix :7,00 €

Argumentaire :

Cet ouvrage prend place dans une collection de petites proses poétiques qui mettent en relation une écriture et un lieu. Rester visible interroge la démarche de l’archéologue en face de fragments d’une vie disparue.
L’archéologue qui trace à la pointe du crayon les contours du mur retrouvé appartenant à une société disparue rejoint le photographe qui, dans les replis des vagues, tente de garder intact ce qui disparaît à chaque instant. Que désirons-nous garder de visible à l’heure où chaque image numérique qui nous entoure résulte du calcul de millions de points et disparaît à la moindre impulsion ? Des visages, des noms, des souvenirs, etc. sont autant de choix qui construisent ou pas notre faculté à être nous-même visible.

Biographie ou Bibliographie de l'auteur :

Professeur de culture générale à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Dijon, puis chercheur archéologue au CNRS. A ce titre, comme médiéviste spécialiste de l’architecture religieuse, Christian Sapin a dirigé de nombreux chantiers archéologiques entre 1975 et 2015. En particulier sur le groupe épiscopal d’Autun (Saône et Loire), l’ancienne abbaye Saint-Germain d’Auxerre (Yonne), Notre-Dame sous Terre du Mont-Saint-Michel (Manche), la crypte de Saint-Quentin (Aisne), l’abbaye de Cluny (Saône-et-Loire), le cloître de Vézelay (Yonne).
Auteur de nombreux articles dans le domaine de l’architecture et du décor des édifices religieux au Moyen Age, il est éditeur de plusieurs travaux collectifs et colloques sur "Les édifices et la peinture du Haut Moyen Age" (1994) ; "L’architecture des rotondes" (1996) ; "Les avant-nefs et espaces d’accueil dans l’église" (2002) ; "La Bourgogne romane" (2006) ; "Stucs et décors IVe-XIIe s." (2007) ; "L’archéologie du vitrail" (2010) ; "La cathédrale Saint-Etienne d’Auxerre" (2011). Et auteur de "La Bourgogne préromane", éd. Picard (1986) ; "La Bourgogne romane" (2006) ; "Les cryptes en France" (2014). Membre de plusieurs comités de lecture.

Il a poursuivi parallèlement une écriture plus personnelle en préfaçant plusieurs expositions d’artistes et en publiant plusieurs livres ou recueils : "Aux angles de la nuit", avec des dessins de Philippe Levantal (Ed. Saint-Germain des Prés, 1971), "Une certaine lecture" (Ed. Chambelland, 1973), "Désert écrit" (Ed. Thierry Bouchard, 1977), "La seconde terrasse" (Ed. Thierry Bouchard, 1980), "L’arc du geste" (Ed. Le dé bleu, 1975), "Lieu dit-il" (Ed. Thierry Bouchard, 1977), "La nuit embusquée" (Ed. Thierry Bouchard, 1978), "Voyage à l’envers des jours" (Ed. Le dé bleu, 2005), "Fragments d’une maison" (éd. Blancs volants, 2016).