Michel Deguy

Michel Deguy a fondé la revue Po&sie en 1977, et la dirige. Universitaire, professeur à Paris-8, philosophe de formation, il a présidé le Conseil d’administration du Collège international de philosophie de 2005 à 2010, après avoir présidé l’Assemblée des Directeurs de programme (1990-1993).

Outre plusieurs centaines d’articles en revues, Michel Deguy a publié une quarantaine d’ouvrages, chez Gallimard, au Seuil, chez Galilée, chez Stock et chez Hermann. On trouve trois anthologies des poèmes dans la collection Poésie/Gallimard. Les titres récents sont : La Raison poétique (2000), Spleen de Paris (2000), Au jugé (2004), Sans retour (2004), Desolatio (2007), Réouverture après travaux (2007) : tous ouvrages parus chez Galilée. Le Sens de la visite a paru chez Stock (2005). L’Allégresse pensive (Belin, 2007) rassemble les travaux de la décade qui lui a été consacrée à Cerisy ; on peut ajouter Le Grand Cahier Michel Deguy (330 pages, Le Bleu du ciel, 2007) qui recueille inédits et études ; La Fin dans le monde (232 pages, Hermann, 2009) ; L’État de la désunion (40 pages, Galaade, 2010) ; N’était le cœur (Galilée, 2011) ; Écologiques (Hermann, 2012), Noir, Impair & Manque (Argol, 2017), La Vie subite (Galilée, 2017)

Trois ouvrages ont récemment été consacrés à Michel Deguy : Les écrits de Michel Deguy, Par Hélène Volat et Robert Harvey (IMEC, collection « Inventaires », 2000) ; l’étude Différence et Identité – Michel Deguy, situation d’un poète lyrique à l’apogée du capitalisme culturel de Martin Rueff (460 pages, Hermann, 2009) ; l’hommage collectif Le grand Huit (252 pages, Le Bleu du ciel, 2010).

Lauréat de nombreux prix, il a reçu en 1989 le Grand prix national de Poésie, et en 2004 le Grand prix de Poésie de l’Académie française.

Michel Deguy au 35e Marché…

Vendredi 16 juin 2017 / 18 h / Périphérie #40