Jean-Luc Maxence

Jean-Luc Maxence & Danny-Marc. Photo D.R.

Poète, critique, journaliste et essayiste (René Guénon, Jean Grosjean ou Carl Gustav Jung), Jean-Luc Maxence (né en 1946) a dirigé une association nationale de prévention des toxicomanies (le Centre Didro) et fut le président de la délégation Française de l’A.P.E (Association européenne de psychanalyse). Il co-dirige, avec Danny-Marc, son épouse, à Paris, les éditions Le Nouvel Athanor et la revue Les Cahiers du sens (30 numéros parus en  trente ans).
Son œuvre poétique faisait écrire à Pierre Seghers : « J’aime cette rage écrite, contenue, ce masque arraché. Vous écrivez au poignard ». Alain Bosquet y voyait une sorte de gauchiste chrétien ou « un enfant de mai 68 qui croit en Jésus Superstar, une attitude et une pensée aussi importante que celle des  nouveaux philosophes dans le domaine des idées générales ». Chez Jean-Luc Maxence, commentait un jeune poète, « le désordre du monde se résout en chant âpre, mais toujours empreint  d’un sentiment de profonde humanité »

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Jean-Luc Maxence au 38e bis Marché…

jeudi 21 octobre / scène du Marché