Alain Lance

Alain Lance. Photo Sophie Kandaouroff

Né en 1939, Alain Lance, a enseigné le français en Iran et l’allemand à Paris, dirigé des instituts français en Allemagne (Francfort et Sarrebruck) et la Maison des écrivains à Paris. Il a publié une dizaine de livres de poésie. Prix Tristan Tzara en 1996 pour Distrait du désastre (Ulysse fin de siècle), Prix Apollinaire en 2001 pour Temps criblé (Obsidiane/Le temps qu’il fait). Dernier titre paru : Fantômémoires (Tarabuste, 2019). Membre du comité de rédaction de la revue Europe. Membre correspondant de l’Académie des Arts de la Saxe. Il a traduit de l’allemand, souvent en coopération avec son épouse Renate Lance-Otterbein, de nombreux ouvrages de Christa Wolf, Volker Braun et Ingo Schulze, ce qui leur valut en 2012 le Prix Eugen Helmlé.Vient de paraître aux éditions Faber und Faber (Leipzig) Rückkehr des Echos, un choix de ses poèmes traduits en allemand par Volker Braun, Richard Pietrass, Gabriele Wennemer et Simon Werle.

Alain Lance au 38e Marché…

Dimanche 25 octobre 2020 / 17 h 30 / Marché de la Poésie