Nuno Júdice

Nuno Júdice. Photo Ringo Tang

Né le 29 avril 1949 à Mexilhoeira Grande (Algarve).
Nuno Júdice a enseigné jusqu’en 2015 à la Faculté de Sciences Sociales et Humaines de l’Université Nouvelle de Lisbonne. Entre fin 1997 et début 2004 il a été Conseiller culturel à l’Ambassade du Portugal à Paris, où il a dirigé le Centre culturel de l’Institut Camões. Il a publié des livres de poésie, des essais, des romans. Il est traduit en plusieurs pays, et en France son recueil Un chant dans l’épaisseur du temps est paru dans la collection Poésie/Gallimard. Son roman Traces d’ombres est paru aux éditions Metailié et L’Ange de la tempête à La Différence. Ses livres de poésie sont publiés chez Fata Morgana (Lignes d’Eau, Source de viePedro évoquant Inès), aux éditions Chandeigne (Jeu de reflets), L’Escampette (Les Degrés du regard), Le Taillis Pré (La Condescendance de l’être et Le Mouvement du monde). Les plus récents sont Géométrie variable, Vagamundo, Le Sentiment fugace de l’éternel, publiés aux éditions  Corlevour et Manuel de notions essentielles, à l’Atelier La Feugraie. Depuis 2009 il est directeur de la revue Colóquio Letras de la Fondation Calouste Gulbenkian.
Il a reçu les plus importants prix de poésie et roman du Portugal. En 2013 il a reçu le prix Reina Sofia de poésie ibéro-américaine, à Madrid, pour l’ensemble de son œuvre poétique.

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Nuno Júdice au 38e bis Marché…

samedi 23 octobre / scène du Marché