Pierre Joris

Pierre. Joris Photo. Nicole Peyrafitte.

Pierre Joris a quitté le Luxembourg à 19 ans. Il a vécu en Angleterre, en Algérie, en France et aux États-Unis. Il est l’auteur de quelque 80 ouvrages (poèmes, essais, traductions, anthologies, théâtre) dont, en 2021 son Celebratory Talk-Essay on Receiving the Batty Weber Award (CNL, Literary Talks series), en 2020, Fox-trails, Tales & Trots (poèmes & proses, Black Fountain Press), les traductions Memory Rose into Threshold Speech, Collected Earlier Poetry by Paul Celan (FSG) & Microliths, Posthumous Prose by Paul Celan (CMP). Il a publié également : The Agony of I.B. (pièce de théâtre commanditée et mise en scène en 2016 par le Théâtre national du Luxembourg et publiée aux éditions Phi), Conversations dans les Pyrénées avec Adonis (CMP 218), Arabia (Not So) Deserta, volume d’essais sur les littératures du Maghreb et du Mashreq (2018) et la traduction de Revolution Goes Through Walls de la poète égyptienne Safaa Fathy (SplitLevel, 2018). En 2020 il obtint le Prix Batty Weber au Luxembourg et le PEN Ralph Manheim Award for Translation aux États-Unis.

Parutions récentes en français :
Stations d’al-Hallaj (traduit par Habib Tengour), Apic éditions (Algérie), 2018
The Book of U / Le Livre des cormorans (poèmes, avec Nicole Peyrafitte), éditions Simoncini (Luxembourg), 2017
Canto Diurno (choix de poèmes 1972-2014, traduit sous la direction de Jean Portante), Le Castor astral (France), 2017
En anglais :
Fox Trails, Tales & Trots, Black Fountain Press (Luxembourg), 2020

Pierre Joris au 39e Marché…