Jean-Marie Corbusier

Jean-Marie Corbusier est né en Belgique en 1950.  Marié à Dominique Neuforge, artiste peintre, il vit dans les Ardennes belges et se consacre à l’écriture et à la musique. Professeur de français, il a publié presque une vingtaine de fois des recueils de poésies principalement aux éditions du Taillis Pré.

La poésie met la langue dans un état critique, la poésie cherche à savoir et pour cela elle cherche à dire. Elle cherche son dire lequel ne peut être que celui d’un sujet singulier qui porte la langue d’une façon qu’il lui est propre. La poésie est une force qui va par et pour elle-même dans une lecture où chacun l’invente, cette part individuelle est la force du poème, son degré de vérité.

Des mots sans prolongement, martelés sans écho, ils ne dépassent rien, ils constatent sans espoir, sans changement. La voix y est terne et neutre, répétitive dans l’impasse où rien ne se lève comme si tout retombait avant d’être levé. Les poèmes tournent en rond, vont et viennent dans des phrases ébauchées, brèves, coupantes qui halètent comme si celles tenaient à suivre les mots à la hâte sans pouvoir se former. Pas d’abus de langage, pas d’équivoque, les mots sont pleins, pas d’illusion, de fourvoiement, la vie directe, la voix sans mensonge, presque la voix qui ne s’écoute pas.

Jean-Marie Corbusier au 36e Marché…

Mardi 29 mai 2018 / 18 h / Périphérie #20