Henri Scepi

Henri Scepi est professeur de Littérature française du 19e et du 20e siècle à Paris 3. Ses travaux portent sur la poésie de la seconde moitié du 19e siècle, depuis Baudelaire à Mallarmé, qu’il interroge à partir des notions rhéto-poétiques de “forme et pensée du poème”, de “coupure”, et de “réflexivité critique”. Il a choisi de se pencher en particulier sur l’oeuvre de Jules Laforgue, approchée comme un foyer critique de la poésie post-baudelairienne. Son intérêt pour la poésie du 20e siècle l’a conduit à aborder les œuvres d’Apollinaire, d’Eluard, de Ponge, de Guillevic, de Bonnefoy, de Roubaud, de Gleize et de Savitzkaya.

Principaux ouvrages :
Mallarmé et la prose (éd), La Licorne, 1998 ;
Francis Ponge : matière, matériau, matérialisme (en coll. avec N. Barberger et F. Noudelmann),
La Licorne, 1999 ;
Poétique de Jules Laforgue, coll. Ecriture, PUF, 2000 ;
Poésie vancante, ENS Edition, 2008 ;
Théorie et poétique de la prose, Champion, 2012 ;
Baudelaire. Lire le “Spleen de Paris” (en coll. avec André Guyaux), PUPS, 2014.

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Henri Scepi au 35e Marché…

Mardi 30 mai 2017 / 14 h / Périphérie #25