Lili Frikh

Lili Frikh. Photo : Michel Durigneux

Lili Frikh fait des études de philosophie et oublie…Elle continue dans le vide avec la voix et rien d’autre, au fil du souffle. Elle va dans le vide par nécessité. Elle cherche les mots, pas la langue. Elle veut la vie, pas le texte.
Après Lalala, album “Choc” dans Le Monde de la musique, réalisé par Jean-Claude Vannier, Polygram Paris et sa Peinture sans Peinture Prix de l’Élan Créateur avec Virgin Kimono, elle entame le silence et met des mots. Elle commence un dialogue sans limite entre parler et écrire et publie un premier livre BLEU/ciel non compris, préface Alain Borer, éd. Gros Textes, 2012.
En 2017, elle sort Carnet sans bord à La Rumeur libre éditions, Mention spéciale du Prix René Leynaud et Tôle froissée, sélection du Prix des Découvreurs en 2018.
En 2019, elle prononce les conditions de l’écriture dans La Vie Monstre à La Boucherie littéraire.
Extrêmement sensible aux nouvelles données de création, elle écrit sans support à travers un album d’ambiant électronique et poésie Tu t’appelles comment ? réalisé par Brieuc Le Meur. Une rencontre et un travail artistique suspendus dans le temps. À paraître aux Éditions f4, Berlin 2020.

Lili Frikh au 38e Marché…

Mardi 6 octobre 2020 / 20 h 30 / Périphérie #06