Aurélie Foglia

Aurélie Foglia. Photo. Vico et Mat.

Aurélie Foglia a porté un temps le nom de Loiseleur, sous lequel elle a commencé à publier (Hommage à PoeLa dame d’onze heures, 2007, Entrées en matière, Nous, 2010). Redevenue Aurélie Foglia, elle a ensuite donné Gens de peine (Nous, 2014), Grand-Monde (Corti, 2018), livre de poésie tourné vers les arbres, et Comment dépeindre  (Corti, 2020), ainsi qu’un roman, Dénouement (Corti, 2019).
En parallèle, elle est plasticienne, peintre d’arbres à mains nues : une partie de ses toiles, entièrement détruites dans le cadre d’un « articide », restent visibles sur son site www.a-foglia.com. La dernière saison de Comment dépeindre, geste de la poésie vers la peinture, revient sur cette forme d’amputation. Lirisme, son livre de la lecture, va paraître chez Corti à l’automne 2022.
Enseignante-chercheuse à l’université Paris 3-Sorbonne nouvelle, elle donne aussi des lectures et des ateliers d’écriture. Elle est l’auteure d’essais, de nombreux articles sur la littérature moderne et d’éditions critiques. Le Culte de l’impersonnalité, essai sur Baudelaire, paraîtra en 2022 aux éditions de La Rumeur libre.

Aurélie Foglia au 39e Marché…

Jeudi 9 juin / Scène de marché