Ludovic Degroote

Ludovic Degroote. Photo D.R.

Auteur d’une quinzaine d’ouvrages, Ludovic Degroote, né en 1958, traverse les espaces formels comme les géographies intérieures : cherchant à brouiller la frontière qui sépare le vers de la prose, ses livres interrogent la place de l’intime à partir d’expériences personnelles (Un petit viol ou Monologue, aux éditions Champ Vallon, Pensées des morts aux éditions Tarabuste), de lieux géographiques (La Digue, Barque bleue, Zambèze aux éditions Unes), ou encore de la proximité avec l’art (Eugène Leroy, Autoportrait noir aux éditions Invenit, José Tomás aux éditions Unes). Ouvrages qui sont aussi une réflexion sur la manière dont la littérature peut donner forme à ces matières. Son dernier livre, Si décousu  (Unes) rassemble plus de quarante poèmes, parus en éditions limitées et en livres d’artistes, ainsi que de nombreux textes inédits couvrant une période allant de 1987 à 2017. Il a publié régulièrement des chroniques de poésie.

Ludovic Degroote au 39e Marché…