Brigitte Gyr

Née à Genève, Brigitte Gyr y étudie les Sciences Po et y pratique en tant qu’avocate. A Paris, depuis 1976, elle exerce comme traductrice (dernière traduction publiée : Les Confessions de Tirésias, poèmes d’Andras Gerevich, éditions Jacques Brémond, 2014) et anime des ateliers d’écriture. Elle a publié une quinzaine d’ouvrages en poésie, dont de nombreux livres d’artiste notamment : Parler nu éditions Lanskine (prix Charles Vildrac 2012 de la SGDL) ; Incertitude de la note juste, éditions Lanskine 2014 ; (premio di Ligrio, Rome : 2015), le vide notre demeure (La Rumeur libre). Brigitte Gyr écrit pour le théâtre (La Dictatrice, 2017) et pour la jeunesse (Editions du Rocher/ Los Païs d’enfance), ainsi que des nouvelles (publiées en revues : Bozzetto (Suisse), Matrix (Allemagne), Harfang, Siècle 21… Elle figure dans de nombreuses anthologies françaises, et bilingues (dernières en date : Anthologie espagnol-français de poètes français, Suisse poétique, 2015). Ses poèmes sont traduits en plusieurs langues (allemand, italien, anglais, espagnol, hébreu, grec, arabe, slovène.

Brigitte Gyr au 35e Marché…

Jeudi 15 juin 2017 /19 h / Périphérie #38