Leïla Brett

Leïla Brett. Photo D.R.

La majeure partie de mon travail plastique relève de la pratique du dessin – je réalise principalement des œuvres monochromes sur papier –, inscrit dans une démarche protocolaire et à long terme. Si mon médium privilégié est le papier, j’envisage des prolongements dans d’autres pratiques comme la vidéo, ou le livre d’artiste.
À l’origine de mon travail, des préoccupations : le motif, la répétition de ce motif jusqu’à sa disparition, l’acte même de faire, à la main, la variation et parfois l’erreur, le temps du faire ou de l’effacement ; des procédés simples (recouvrement, découpe, copie, ponçage), avec parfois un texte en filigrane.
Depuis 2016, je travaille sur un grand projet autour d’Alexander Cozens et de sa Nouvelle théorie pour assister l’invention du dessin dans la composition originale de paysages. Cette théorie publiée en 1785 est la première à convoquer le hasard dans l’élaboration d’une œuvre d’art.
À partir de cette idée, j’ai développé deux séries que j’ai montrées dans leur intégralité en 2018 à Bruxelles. La première, Macules, est un travail sur vingt grandes estampes, la seconde, (D’après) C, résidu de la première, se compose de petits objets de poussières d’encre et de papier. À cela s’ajoute une collecte de 183 vidéos de ciels réunies dans un film de trois heures – toujours en cours d’écriture et de montage – et des dessins monochromes réalisés dans la continuité d’une série engagée en 2012, Nuances.
La question du paysage, de sa représentation et de la temporalité sont des questions centrale dans cette recherche.
http://www.leilabrett.fr/

expositions récentes
2020

  • Sleep disorders 10 ans, L’ahah, Paris
  • Une exposition toute blanche ?, galerie Réjane Louin, Locquirec
  • Twenty five elements, espace Commines, Paris
  • Caviar, poussière, étoile, galerie du Tableau, Marseille

2018

  • Prix Novembre à Vitry, galerie municipale Jean-Collet, Vitry-sur-Seine
  • Art on paper, project space, avec ALG Art contemporary, Bruxelles(solo show)
  • 10 ans déjà à Locquirec, galerie Réjane Louin, Locquirec
  • La Malle, commissariat : Sleep Disorders, exposition itinérante, Paris, Berlin, Bruxelles

2017

  • L’inventaire des brouillards, galerie Graphem, Paris, commissariat : Camille Paulhan
  • Troublant la langue et la vision, commissariat : revue N/Z (Sally Bonn), FRAC PACA, Marseille

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Leïla Brett au 38e Marché…