Samantha Barendson

Samantha Barendson. Photo anguy Guézo

Samantha Barendson, poète franco-italo-argentine née en 1976, aime travailler en collaboration avec d’autres poètes, peintres, musiciens, illustrateurs ou photographes. Elle aime également performer ses textes sur scène, frustrée de n’être pas chanteuse de tango. Elle fait partie des collectifs Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour et Le Cercle de la maison close.
Principaux ouvrages : Alto mare (La Passe du vent), Mon citronnier (Lattès), Machine arrière (La Passe du vent), Le Citronnier (Le Pédalo ivre), prix de poésie René Leynaud 2015, Des coquelicots/Amapolas (Pré # carré), Les Délits du corps/Los Delitos Del Cuerpo, (Ch. Chomant).

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Samantha Barendson au 38e Marché…

Lundi 2 novembre 2020 / 18 h / Périphérie #25