Ana Luísa Amaral

Ana Luísa Amaral. Photo Göteborg Book Fair

Ana Luísa Amaral, prix Reina Sofia de Poésie ibéro-américaine 2021, est née à Lisbonne. Elle est l’auteure d’une trentaine d’ouvrages de poésie, de fiction, de théâtre, de littérature pour enfants, d’essai. Ses œuvres les plus récentes sont Arder a Palavra e Outros Incêndios (essai, Relógio D’Água, 2017) et Ágora (poésie, Assírio & Alvim, 2019). Le jury du Prix Reina Sofía a souligné les qualités d’une œuvre qui est « un message d’ouverture, de respect, de tolérance et de revendication » et où la poète « s’engage pour que soit entendue la voix des femmes ». Son langage serait alors « un signe de ce qui nous devient essentiel, nous unit et nous bouleverse ».
Universitaire, spécialiste des Études de genre, elle a traduit, entre autres, la poésie d’Emily Dickinson, John Updike, William Shakespeare et Louise Gluck. Elle est elle-même traduite en plusieurs langues, dont deux livres, en français, par Catherine Dumas : Images (Vallongues éditions, 2000) et L’Art d’être tigre (le Phare du Cousseix, 2015).
Parmi les nombreuses distinctions et prix obtenus : la médaille de la Ville de Paris (2000) et le Prix littéraire portugais Francisco de Sá de Miranda (2021).

RECEVEZ NOTRE NESLETTER

Ana Luísa Amaral au 38e bis Marché…

lundi 11 octobre / La Cave Poésie René Gouzenne (Toulouse)