Tsead Bruinja

Photo : Tessa Posthuma de Boer

Tsead Bruinja a commencé sa carrière avec des poèmes écrits en frison. Il fait ses débuts en 2000 avec De wizers yn it read (« Les aiguilles dans le rouge »). À partir de 2003, il publie aussi régulièrement des poèmes en néerlandais. Poète, il est aussi actif comme critique, performer, rédacteur, intervieweur, enseignant de poésie et musicien. Tsead Bruinja a publié, parmi d’autres recueils,  Batterij (« Pile », 2004), Bang voor de bal (« Peur du ballon », 2007), Binnenwereld, buitenwijk, natuurlijke omstandigheden (« Monde intérieur, quartier limitrophe, conditions naturelles », 2015) et Hingje net alle klean op deselde kapstôk (« N’accroche pas tous les habits au même porte-manteau », 2018).
Dans son œuvre, Tsead Bruinja explore l’inconnu, l’infiniment petit et les alternatives. Le point de départ de ses poèmes est souvent simple, mais ils débordent d’expérimentations langagières, de clins d’œil humoristiques, de références et d’associations originales. Début 2019, Tsead Bruinja a été désigné comme poète national.

Tsead Bruinja au 37e Marché…