Stéphane Juranics

Photo : Flavian Dubourget

D’origine hongroise par son père, Stéphane Juranics est né en 1969 à Lyon. Marqué très tôt par l’expérience du deuil, il commence à écrire à l’âge de dix-huit ans. En 1989, il publie ses premiers poèmes dans les revues Verso et Aube Magazine. Après une licence de Lettres Modernes à l’université Lyon 3, il fait paraître un premier recueil en 1991 à La Bartavelle éditeur. En 1993 il reçoit une bourse d’aide à l’écriture de l’ARALL (Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture). En 1999, il fonde avec Georges Hassomeris le collectif (SIC) avec lequel il organise un cycle de lectures au bar Le Phœbus à Lyon (1999-2004) ainsi que le premier Marché de la poésie de Lyon dans le cadre officiel du Printemps des poètes (2003 et 2004). Depuis 1992 il a réalisé plusieurs expositions avec des photographes et effectué de nombreuses lectures publiques, notamment à Lyon, Paris et Rotterdam. Outre ses recueils, il a également publié des textes dans divers ouvrages collectifs et dans de nombreuses revues.
Principales publications : Une chaise manque à la terrasse (La Bartavelle éditeur, 1991, rééd. 1996) ; La fenêtre sur l’hiver (La Bartavelle éditeur, 1994) ; La veille du nocturne (La Bartavelle éditeur, 1998) ; Avis de recherche, une anthologie de la poésie arménienne contemporaine (en collaboration avec Olivia Alloyan pour la direction, éditions Parenthèses, 2006) ; Dans l’écrit du monde (éditions La passe du vent, 2009) ; La chute libre du jour (éditions La passe du vent, 2016) ; Silence du temps (éditions La Passe du vent, à paraître).

Site : http://stephanejuranics.blogspot.fr

Stéphane Juranics au 37e Marché…