Nathalie Riera

Auteure d’un essai sur la contribution positive du théâtre et de la poésie dans l’espace carcéral : La parole derrière les verrous (Editions de l’Amandier, 2007). Quelques recueils de poésie : ClairVision (Publie net, 2009), Puisque Beauté il y a (Lanskine, 2010), Feeling is first/Senso è primo (Galerie Le Réalgar, 2011 – sur les peintures de Marie Hercberg), Variations d’herbes (éditions du Petit Pois, 2012) ; Paysages d’été (Lanskine, 2013).

Naissance en 2008, sur la toile internet, de la revue poésie & arts visuels Les Carnets d’Eucharis, (50 numéros en version numérique). La revue existe désormais en version imprimée, à parution annuelle : « Susan Sontag » (2013), « Auster » (2015), « Charles Racine & Portraits de poètes » (année 2016). Vient de paraître « Sur les routes du monde – Bruce Chatwin, Annemarie Schwarzenbach et Sharunas Bartas » (année 2017). Puis naissance en 2017 du premier hors-série La Traverse du Tigre « La poésie Suisse romande ».

Nathalie Riera au 35e Marché…

Lundi 26 juin 2017 / 19 h / Périphérie #50