K. Michel

K. Michel (pseudonyme de Michael Kuijpers) est considéré comme l’un des poètes vivants les plus importants aux Pays-Bas. Son premier recueil, Ja! Naakt als de stenen (« Oui ! Nu comme les pierres »), a paru en 1989. Il a publié ensuite Boem de nacht (« Boum la nuit »), couronné par le Prix Herman Gorter en 1995 et Waterstudies (« Études sur l’eau ») pour lequel il a obtenu deux prix en 2000 : le Prix Jan Campert et le Prix VSB. Son recueil Bij eb is je eiland groter (« Ton île est plus grande à marée basse ») a été couronné en 2011 par le Prix de poésie Awater.
K. Michel publie également des essais, des nouvelles et a traduit entre autres les poèmes de Michael Ondaatje et d’Octavio Paz. À la fois familiers et étranges, quotidiens et inattendus, les poèmes de K. Michel surprennent toujours le lecteur. Son utilisation exubérante du langage et ses thèmes en font l’un des poètes contemporains les plus intéressants.

K. Michel au 37e Marché…