Geneviève Metge

Enfant, j’ai vécu à la campagne. Pour échapper à l’ennui des longs dimanches d’hiver, je me réfugiais dans les livres. Des histoires lues au hasard et avec avidité m’ont révélé des mondes autres que celui que je connaissais. Plus tard, elles m’ont entrainée sur les chemins de l’écriture. Celle-ci répondait à mon désir de fixer l’instant, de retenir la vie, de la rendre plus passionnante. Des mots contre l’oubli, des mots qui relient le passé au présent, des mots dont je me nourris.

Geneviève Metge au 37e Marché…