Dominique Buisset

Photo : Laurence Mercuri

Proses brèves (Nous disions donc, Matteo, que le bruit de la mer empêche les poissons de dormir ? éditions Le Mot et le Reste, Marseille, 2005). — Vers comptés (Quadratures, postface de Jacques Roubaud, éd. nous, 2010 [prix Paul Verlaine 2012 de l’Académie française]). — & Brefs d’amour et autres, inédit, pour aller du lyrisme à la cosmologie et du récit (éludé) à l’aphorisme ; en bref, pour se demander, dans le poème – vers ou prose –, d’un pôle à l’autre, quelle différence de potentiel. Achevé, en souffrance… (ça étonne quelqu’un ?) — Deux volumes bilingues d’épigrammes choisies de l’Anthologie grecque, éd. de La Différence, 1990 & 1993. À rééditer… — Un pavé : d’Estoc & d’Intaille, l’Épigramme, essai de lecture et d’anthologie, éd. des Belles Lettres, 2003. — Autres traductions, notamment d’Eschyle et de Virgile, présentées sur scène par Miloud Khetib (Les Suppliantes, & Énéide I, II, IV). — Des articles, parfois érudits, et des projets (en cours) à vivre jusqu’à 150 ans (au moins).

Dominique Buisset au 37e Marché…